Distributeur Healthy

Vote du 03/04/2018 au 20/04/2018

Budget inconnu

Les distributeurs sont bien pratiques pour les goûters de 10h ou 16h ! Malheureusement, snickers kinder ou même chips, pas au goût de tous! Pour les personnes en régime alimentaire ou bien même qui font attention à leur alimentation des distributeurs healthy seront idéaux !


Retour des Services Techniques :

La mise en œuvre du projet nécessite la réalisation d’une mise en concurrence de l’ensemble des distributeurs de l’Université (healthy ou non). Ce projet ne concernant pas que le campus des Tanneurs et n’impliquant pas de frais d’investissement, les critères de recevabilité ne sont pas remplis. Toutefois, ce souhait a été signifié à la cellule des marchés publics et à la direction des affaires juridiques de l’Université dans l’optique de pouvoir l’intégrer dans le futur marché. Le projet sera donc possiblement mis en œuvre à moyen terme.

,
Retour aux projets
Posted in .

3 Comments

  1. Merci pour le dépôt de projet. Maintenant, place à l’étude de faisabilité et à la budgétisation.
    Pour ça, on a besoin de quelques informations complémentaires.
    Où voulez-vous installer les distributeurs healthy ? Quels types de produits healthy souhaiteriez vous y voir être vendus ?
    Avez-vous d’autres informations ou détails que vous souhaiteriez communiquer ?

  2. De la porteuse de projet qui souhaite garder l’anonymat
    Je pensais à un distributeur dans le hall de la passerelle, c’est le lieu, qui à mon avis est le plus fréquenté, il y à de la place pour en mettre un. Ensuite je pensais à un deuxième pas loin des escaliers de lumière, qui mènent aux amphis de l’extension.
    Pour les produits, je pensais à un partenariat avec des producteurs locaux, et comme je l’ai compris, sortir de l’argent ultérieurement n’est pas possible, alors pourquoi pas concevoir un contrat à courte durée (ex. 1an) à renouveler en cas de succès. Dans les distributeurs, j’imagine des petits paquets de noix, amandes, noisettes, diverses graines, noix de cajou/macadamia etc., raisins secs, abricots secs etc. Des compotes du style « pom’potes » facile à manger, des chips de fruits, des barres énergétiques aux céréales, des smoothies de fruits et/ou de légumes, des bâtonnets de crudités (carottes, céleri, concombre…), et puis des fruits frais, de saison et locaux (et pourquoi pas bio). Le tout sans sucres raffinés, sans additifs, enfin, le plus sain possible, dans le but d’offrir un accès facile à une alimentation responsable et engagée, à une population qui n’en n’a pas souvent les moyens ni même l’idée. Alors qu’une alimentation équilibrée est très importante dans le processus d’apprentissage, les étudiants devraient arrêter de consommer autant de sucreries.
    Voici deux sites d’entreprise qui vendent des distributeurs : http://www.fridg.co et http://my-greenshop.fr/
    Healthy végé engagée

  3. En ce qui concerne le lieu : Mettre des distributeurs healthy au même endroit que les autres, notamment au premier étage, dans le hall qui mène à la passerelle ainsi que dans l’extension qui sont les lieux les plus fréquentés.
    Pour les produits : noix, amandes, noisettes, noix de cajou, macadamia, raisins secs, abricots secs etc, des compotes, des chips de fruits, des bâtonnets de crudités (carottes, céleri, concombre…), des barres énergétiques aux céréales, des smoothies de fruits et/ou de légumes, et puis des fruits frais, de saison et locaux.

Laisser un commentaire